Image de l'article '3 Trucs à faire en Juin au Jardin, avec Damien Dekarz'

3 Trucs à faire en Juin au Jardin, avec Damien Dekarz

Au mois de juin, on récolte, on paille et on crée de l'engrais liquide. C'est parti !

Merci à Damien pour le partage de son savoir ! Cet article résume mes notes du vlog réalisé par Damien sur sa chaîne Permaculture, agroécologie, etc.

Vous pouvez retrouver la vidéo sur YouTube.

Avant de voir les 3 trucs du mois de juin, Damien récolte ses choux romanesco à ce moment de l’année.

D’énormes choux romanesco
D’énormes choux romanesco

Crédits : image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Les feuilles se mangent, mais, dans son cas, les chenilles avaient infesté les plants. Du coup, les poules vont recevoir un dîner premium.

Une autre plante qu’il récolte en juin est l’arroche rouge, qui ressemble à l’épinard et la blette.

Damien présente une feuille d’arroche rouge
Damien présente une feuille d’arroche rouge

Crédits : image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Les feuilles se cuisent comme l’épinard.

Aussi, en juin, Damien retire les élastiques des greffes du printemps.

Créer une pépinière

Pourquoi ? À ce moment de l’année, la chaleur est l’ennemi, surtout pour les semis.

Du coup, avec une pépinière, installée à mi-ombre dans le jardin, on peut continuer les semis, en particulier de laitues, qui craignent les fortes chaleurs.

On l’installe de sorte que les plantes reçoivent du soleil idéalement le matin et en fin de journée. La journée, elles restent à l’ombre.

En créant une structure avec une canisse (voile de protection posé sur la structure), le soleil est présent sur les plants et semis le matin et le soir, mais pas en journée. Damien décrit cela visuellement à 5:30 dans sa vidéo.

Pailler le jardin

Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons :

  • pour garder l’humidité du sol, qui permettra d’optimiser l’arrosage.
  • pour éviter que trop de mauvaises herbes poussent.
  • pour éviter l’érosion du sol lorsqu’il pleut
  • pour favoriser la vie du sol et plus le sol est couvert durant l’année, plus il deviendra riche en vie et nourriture pour ce que vous y plantez.

Pourquoi le faire en juin ?

En juin, les plants de courge par exemple ne sont pas encore trop étalés et donc disposer le paillage est simple. Plus tard, ce serait bien plus compliqué.

Avant de pailler

Marquez le départ de vos plants de courges.

Pourquoi ? Ça permet de savoir où est le pied pour arroser quand le plant est très grand.

On étalera donc une bonne couche, de 20 cm si possible.

Quel type de paillage

Damien utilise principalement la paille ou le foin (ce dernier plus abondant depuis qu’il est en Corrèze, et surtout, il est issu de sources biologiques).

Il recommande aussi le paillage de consoude, car cette plante contient beaucoup de minéraux qu’elle extrait avec sa racine profonde.

La plante repousse plusieurs fois dans l’année et elle pousse énormément et facilement.

Note personnelle

Cette année, la couche de feuilles de peupliers, que j’utilise pour le jardin d’hiver, arrive à un point où il faut la renouveler.

Heureusement, j’ai collecté assez de feuilles pour avoir encore 1-2 mètres cubes disponibles.

Paillage et arrosage

Au niveau de l’arrosage, selon votre sol, la logique est différente.

Si le sol est argileux, on réalisera plutôt un arrosage long et peu fréquent, afin que le sol se gorge d’eau.

Si le sol est sableux, on réalisera plutôt un arrosage court et fréquent.

Avec plusieurs années de paillage, la couche d’humus, qui sera présente sur le sol, forme une éponge dans le sol et la rétention d’eau s’en trouve optimisée.

Note personnelle

Je confirme, qu’après 2-3 années de paillage toute l’année, cet avantage d’arrosage moins fréquent dont parle Damien.

Créer un engrais liquide

L’engrais dont nous parlons est disponible immédiatement après macération.

Cet engrais fonctionne aussi bien en curatif, lorsque l’azote vient à manquer, qu’en complément alimentaire pour le végétal.

Ingrédients

Damien réalise l’engrais à base de crottin de cheval et d’eau.

Brouette remplie de crottin
Brouette remplie de crottin

Crédits : image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Outillage

Il vous faudra :

  • une brouette
  • une fourche à fumier
  • un contenant (une poubelle noire, un seau, etc.), selon ce que vous avez à disposition.

Étapes de réalisation

Il remplit à un tiers le contenant de crottin.

Puis, il complète avec de l’eau jusqu’en haut, sans trop en mettre afin de pouvoir bien mélanger.

On peut laisser tremper une nuit, mais ce n’est pas forcément obligatoire.

Après avoir mélangé maximum 5 minutes, on retire la matière solide (qu’on compostera).

L’engrais liquide est prêt !
L’engrais liquide est prêt !

Crédits : image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Damien n’attend pas plus et il a obtenu d’excellents résultats.

Étapes d’utilisation

Une fois l’engrais prêt, on l’utilise avec un ratio de 1 pour 10 : un litre d’engrais dans un arrosoir de 10 litres.

Damien applique la technique deux fois par mois entre juin et juillet et selon lui, cela suffit.

Il n’y a pas de risque de brûler les plants avec cette méthode. Toutefois, commencez avec un ratio de 1 pour 20 et ajuster.

Sur quoi Damien a-t-il testé cet engrais

Dans le jardin, les résultats sont excellents.

Dans la maison, pour les plantes en pot, cela fonctionne aussi très bien.