Image de l'article '3 Trucs à faire en Mars au Jardin, avec Damien Dekarz'

3 Trucs à faire en Mars au Jardin, avec Damien Dekarz

Que peut-on faire en mars au jardin ? Damien nous détaille 3 actions concrètes en ce premier mois de printemps :)

Merci à Damien pour le partage de son savoir ! Cet article résume mes notes du vlog réalisé par Damien sur sa chaîne Permaculture, agroécologie, etc.

Vous pouvez retrouver la vidéo sur YouTube.

Un petit mot sur la biodiversité…

Les jardins privatifs peuvent beaucoup aider à la biodiversité
Les jardins privatifs peuvent beaucoup aider à la biodiversité

Crédits: image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Si chaque jardinier faisait un petit geste, l’impact serait énorme.

Ce qu’enseigne Damien permet de vraiment faire la différence.

Des pots au potager

Vue aérienne du jardin de 20 m²
Vue aérienne du jardin de 20 m²

Crédits: image extraite du vlog de Damien Dekarz.

En mars, il est en train de préparer les cultures à planter à ce moment.

Il aime bien protéger les cultures du froid avec un voile.

Les demi-tonneaux couverts par des voiles maintenus par des arceaux en branche de saule.
Les demi-tonneaux couverts par des voiles maintenus par des arceaux en branche de saule.

Crédits: image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Note personnelle

J’aime beaucoup l’idée des arceaux en branches de saule pleureur :)

Le fait de couvrir les légumes à cette époque de l’année, la croissance est aussi beaucoup plus rapide.

Je rappellerai ici que les pots issus des vieux tonneaux ont un tonneau à quels centimètres du fond (pour garder une réserve d’eau).

Damien ajoute :

  • des pierres autour du trou pour éviter qu’il ne se colmate.
  • du foin dans une bonne moitié du fond

Note personnelle

Si vous avez des feuilles mortes proches de chez vous, ramassez-en en grande quantité. Ça apportera des champignons avec votre mix de foin.

  • de la terre de taupinières jusqu’en haut
  • du composte sur les 3 derniers centimètres.
  • de la paille pour éviter le dessèchement par le vent ou la chaleur.

Quels autres récipients utiliser pour les pots ?

Soit :

  • on construit les pots en bois soi-même
  • on réutilise les poubelles de 50 à 100 L

Les avantages des poubelles sont :

  • le prix, car ils peuvent récupérer
  • la durabilité
  • la flexibilité : réaliser des trous à plusieurs niveaux permet de gérer les absences en été. Ainsi, avec plusieurs niveaux d’eau plus ou moins importants, le jardin s’en trouve plus résilient.

L’inconvénient est le plastique qui se détériorera sous le soleil. Il faut donc les changer une fois tous les 3 ans. :

Note personnelle

J’ai des barils bleus en PEHD qui ne m’ont rien coûté. Je les ai depuis 8 ans et il n’y a aucun signe de faiblesse. Il faut juste les réduire en hauteur.

A tester cette année.

On a demandé à Damien pourquoi il a gardé des fonds dans ses pots. En fait, le but est de montrer qu’avec une terrasse ou un petit espace, on peut cultiver des légumes. Oui, les vers de terre et la vie du sol ne viendront pas dans le pot, mais Damien veut démontrer qu’on peut s’en sortir et produire sa nourriture en pots.

Quels semis en mars

Vous pouvez semer et planter directement au jardin :

  • les fèves
  • les navets
  • les échalotes
  • les bulbilles d’oignons
  • les petits pois
  • les carottes
  • les laitues
  • les panais
  • les tubercules de topinambour (errk…)

Au chaud dans la maison, on peut réaliser les semis de :

  • tomates
  • concombres
  • aubergines
  • poivrons
  • piments
  • melons
  • pastèques

Et enfin, dans une serre froide, vous pouvez semer :

  • les blettes
  • le maïs
  • le tournesol
  • les capucines
  • les choux
  • les épinards
  • les poireaux
  • et encore des laitues

La greffe facile

C’est le bon moment de greffer, car les porte-greffe sauvages (ex : un prunelier sauvage pour un greffon de mirabellier) commencent à faire des bourgeons.

Utiliser les pruneliers sauvages me semble vraiment une super idée, je trouve. On peut aussi utiliser l’aubépine ! ça tombe bien, j’en ai plein sur mon terrain et ils tiennent très bien la chaleur !

Il est difficile de décrire tout le processus, du coup, l’explication commence à 13:10.

Je résume l’explication ainsi :

  • il faut un bon sécateur, bien aiguisé.
  • il faut nettoyer les excès de branches
  • il ne faut pas couper trop bas pour pouvoir recommencer si la greffe ne prend pas bien
  • il faut que les cambiums du greffon et du porte-greffe se touchent pour réussir la greffe. Si le greffon est plus fin que le porte-greffe, il faudra positionner le greffon sur le côté.
    Explication de ce qu’est le cambium
    Explication de ce qu’est le cambium

Crédits: image extraite du vlog de Damien Dekarz.

  • on termine avec un élastique à greffer et du mastic à greffer
    Application de l’élastique à greffer et du mastic
    Application de l’élastique à greffer et du mastic

Crédits: image extraite du vlog de Damien Dekarz.

Concernant les yeux sur le greffon, plus le porte-greffe est gros, plus on peut laisser des yeux, dans la limite de 3.

L’autre avantage des porte-greffe hauts (50 cm environ) se trouve dans la protection contre les limaces ou lapins.

Prenez des pansements avec vous…

Pourquoi ? Il n’est pas rare de se couper en réalisant les greffes :|

On ne peut pas greffer n’importe quoi sur n’importe quoi.

Pour cela, je vous invite à lire le livre de Damien où il liste des greffons et porte-greffe compatibles.

On commence par les fruits à noyau puis on finira jusqu’à début avril pour les fruits à pépins.

On éviter les greffes par temps froid ou humide

Climat et météo

Zones de rusticité
Zones de rusticité

Crédits : image issue [https://jaime-jardiner.ouest-france.fr/carte-de-rusticite/](du site J’aime jardiner de Ouest France).

Toutefois, il est très intéressant de s’intéresser aux microclimats dans son jardin.

Le climat dans votre jardin doit être relevé pour votre cas.

Premier conseil : consulter la température chez vous

Intéressez-vous de la température à venir sur les quelques jours à venir.

Deuxième conseil : placer des thermomètres dans votre jardin

Il n’est pas nécessaire d’utiliser des thermomètres digitaux. Des thermomètres simples permettent *d’enregistrer les minimums et maximums.

Cela vous permettra d’identifier les écarts entre les prévisions météo sur Internet et votre jardin.

Pour Damien, il a noté qu’il fait en général 2 °C de moins que les prévisions.

Ne regarder pas au-delà de 7 jours

Selon Damien, comprendre les températures à venir permet d’anticiper les vagues de froid.